Coopération : Algérie – Mali

Engagement à donner forme aux recommandations de la rencontre conjointe d’Adrar

0
61

Les participants à la rencontre conjointe entre les walis d’Adrar et de Tamanrasset et leurs homologues Gouverneurs du Nord du Mali (Kidal, Taoudénit et Menaka) se sont engagés, à l’issue de leurs travaux mardi après-midi à Adrar, à donner forme aux recommandations issues de cette rencontre.

Dans un point de presse à l’issue de ces travaux, le wali d’Adrar, Mustapha Limani, a indiqué que cette rencontre a été empreinte d’un “débat fructueux ayant permis de toucher aux différents aspects de coopération dans les secteurs vitaux, à la lumière de propositions arrêtées dans la perspective de renforcer la coopération bilatérale entre ces régions frontalières”.

Ceci en plus, a-t-il dit, de la coordination et de la coopération sécuritaire afin “d’assurer la stabilité de la bande frontalière entre les deux pays”.

Le Gouverneur de Kidal (Mali), Kouna Ag-Ahmadou, a évoqué, de son côté, la teneur de cette rencontre conjointe qui a donné lieu, a-t-il souligné, à l’examen de “différents segments suscitant un grand intérêt de part et d’autre”, tels que l’agriculture, la santé, l’éducation, l’élevage entre autres, à travers “le renforcement des voies de coopération entre les deux régions frontalières”.

Les deux parties ont expliqué aussi leur souci commun de concrétiser les objectifs escomptés qui “ne seront que bénéfiques” pour les populations de la bande frontalière entre les deux pays.

La cérémonie de clôture de la rencontre, tenue lundi et mardi au siège de la wilaya d’Adrar, a été marquée par la co-signature d’un procès-verbal final englobant des conventions de jumelage et de coopération dans divers secteurs d’activité vitaux, dont l’agriculture, les ressources en eau, l’éducation, la culture, la formation professionnelle et la santé.

La rencontre a rassemblé, en plus d’un directeur central du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et d’un conseiller technique du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat de la République du Mali, les walis d’Adrar et de Tamanrasset, les Gouverneurs de Kidal, Taoudénit et Ménaka (Mali), les walis délégués de Bordj Badji Mokhtar et In-Guezzam, les présidents des Assemblées populaires des wilayas (APW) d’Adrar et Tamanrasset, les présidents des Assemblées populaires communales (APC) de Bordj Badji Mokhtar, Timiaouine et Tin-Zaouatine, et des responsables d’exécutifs.

SOURCE : APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here