Le projet du nouveau parc d’attractions d’Oran Habibas Land, prévu dans le site du millenium (est de la ville), vient d’être lancé, a annoncé mardi le wali, Abdelghani Zaalen, lors d’une rencontre de présentation de cette opération d’investissement.

Cet investissement est créé dans le cadre d’un partenariat public-privé, engageant l’établissement public de gestion du parc d’attractions et de loisirs (EPIC) relevant de la wilaya, et une société chinoise de droit algérien, conformément à la règle 51/49.
Ce projet, qui s’étalera sur une superficie globale d’environ 17 hectares, comprend plusieurs infrastructures attractives, de loisirs et de détente avec des jeux en plein air et aquatiques, selon la présentation faite à l’assistance.

Ses initiateurs ont mis en exergue la qualité des équipements répondant aux standards internationaux en matière de technologie et de sécurité.
Des activités scientifiques de loisirs sont prévues dans cet espace de détente qui offrira, entre autres, des prestations diverses comme la restauration, l’hébergement ainsi que d’autres services.

Nécessitant un investissement de près de 7,5 milliards de dinars, cette opération sera concrétisée en quatre phases, dont la première donnera lieu à l’ouverture d’aires d’attraction, prévue le 5 juillet prochain qui coïncidera avec les festivités du recouvrement de la souveraineté nationale et la Fête nationale de la jeunesse.
Les trois autres étapes permettront progressivement la réception d’autres espaces du projet, comportant un parking de 3 000 places et d’autres structures destinées aux sports extrêmes ainsi qu’un parc aquatique. La réception totale du projet est prévue vers la fin de l’année 2018.

Ce projet a pour objectif de créer un site attractif multifonctionnel pour la population et de doter la capitale de l’Ouest d’infrastructures modernes visant le renforcement de son statut de ville métropolitaine de la Méditerranée.

La présentation de l’étude préliminaire de ce projet a été suivi d’un débat, en présence des membres de l’exécutif de la wilaya ainsi que des élus qui ont notamment relevé la nécessité d’adapter les plans architecturaux des infrastructures de ce parc au style moderne tout en préservant l’identité nationale et son histoire.

Le plan de masse du projet représente les caractéristiques et la forme de l’emblème national. La wilaya d’Oran enregistre le lancement de plusieurs projets d’investissement dans le domaine des loisirs et du tourisme d’attraction, à l’exemple du futur parc du lac Daya Morsli (Sebkha) et d’un autre qui sera implanté à Messerghine.

SOURCE : APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here