Plus de 90 villages à Béjaïa et 8 autres à Tizi Ouzou étaient encore, jeudi dernier, privés d’électricité à cause des intempéries qui sévissent dans ces deux wilayas, notamment dans les hautes montagnes qui, par endroit ont cumulé des neiges de plus d’un mètre de hauteur.

A Béjaïa, selon un bilan de la SDE (Société de distribution d’électricité et gaz de l’Est), ces ruptures sont induites essentiellement par des ruptures de lignes (conducteurs) et/ou des supports et ont particulièrement affecté la région de Kendira, à la limite sud de la wilaya où 45 villages sont privés d’électricité. Boukhlifa et Barbacha n’ont pas été épargnés non plus, cumulant toutes deux, une privation d’électricité pour une trentaine de villages, a-t-on précisé. Plusieurs équipes d’interventions sont à pied d’œuvre pour rétablir le courant avant la fin de journée, a-t-on souligné, indiquant toutefois, que l’opération se conduit dans des conditions difficiles malgré l’accalmie qui s’est installée en début de matinée. Beaucoup d’accès sont encore fortement bouchés, exacerbés par l’installation du verglas, qui a fortement compliqué la progression des dépanneurs.

Mercredi en fin d’après-midi, des secouristes, s’employant notamment à ouvrir la voie, notamment une section de la RN.75 (Bejaia-Sétif) à hauteur de la localité de Kendira ont essuyé une forte avalanche, qui a failli les emporter. Finalement, il y a eu plus de peur que de mal. Et l’incident qui n’a pas donné lieu à de grands dégâts a surtout valu par son côté spectaculaire, selon le président de l’APC.

Cette rupture de courant, qui a touché la ville de Kherrata aussi, s’est répercutée sur les tunnels de la RN.09, privés d’éclairage et d’aspirateurs d’air. Ce qui a conduit les automobilistes à rouler prudemment et à la lueur de leurs phares. A Tizi Ouzou, le nombre de communes touchées par la rupture de l’alimentation électrique suite aux dernières intempéries a baissé à huit dans la matinée de jeudi alors qu’il était de 33 cas mercredi, a-t-on appris de la chargé de communication de l’unité de distribution de Sonelgaz.

Les interventions des équipes de l’entreprise appuyées par les entreprises sous-traitantes, lancées mercredi, ont permis de rétablir le courant dans 25 communes de la wilaya, a précisé Salima Chennoub. Hormis les communes d’Aït Chafaâ et Akerrou touchées dans leur totalité par la coupure d’électricité suite à la chute d’un support dans un ravin difficile d’accès aux équipes d’intervention, les cinq autres municipalités connaissent des ruptures partielles au niveau de quelques villages, a-t-elle fait savoir.

Le travail des agents de Sonelgaz s’est poursuivi dans la journée d’hier en vue de réparer la totalité des pannes signalées sur le réseau électrique et rétablir l’alimentation en énergie dans les meilleurs délais, a-t-elle rassuré, affirmant que le plan d’urgence déclenché dans le cadre des intempéries reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre, puisqu’un nouveau bulletin météo spécial a été émis par les services de l’office nationale de la météorologie,  a-t-elle encore ajouté.

SOURCE : APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here