Souk El-Tenine : Le lait en sachet à 30 DA !

0
35

Y a-t-il des contrôleurs à la DCP ?

La cherté de la vie revient de plus en plus dans les discussions des citoyens à Souk El-Tenine, au Sud du chef-lieu de wilaya de Tizi-Ouzou.

Même les produits subventionnés par l’Etat ne sont pas épargnés part la hausse des prix. Ainsi, le lait en sachet est vendu à 30 DA au lieu de 25 DA. «Je me lève à 2 heures du matin pour ‘’quémander’’ quelques centaines de sachets aux camionneurs qui me cède le sachet à 27, 50 DA. Il est donc de mon droit de prendre 2,50 DA de bénéfice !» rétorque un commerçant aux clients qui l’interpellaient sur cette augmentation. Une réponse qui en dit long sur l’anarchie qui règne dans le secteur du commerce.

C’est comprendre que chacun y va à sa manière et chacun sa loi. Outre cette augmentation du prix du lait, les conditions d’hygiène ne sont pas respectées, les étalages à ciel ouvert toujours de mise à Souk El Tenine et la cherté bat son plein et concerne tous les produits de base ou subventionnés. Peu importe ! semblent se dire les commerçants en quête de gain facile. A Souk El Tenine comme à Maatkas ou à Ait Abdelmoumène, le lait en sachet se fait rare depuis plusieurs années déjà.

En effet, les camions livreurs ne passent que deux fois par semaine, ce qui laisse le champ libre aux spéculateurs et aux commerçants véreux et voraces. Les contrôleurs des prix et de la qualité ont, pour leur part, totalement déserté les lieux, abandonnant les consommateurs aux crocs pointus et aux griffes lacérantes de certains marchands peu scrupuleux. «Nous ne pouvons plus faire face à cette hausse injustifiée.

Maintenant, ce sont les produits soutenus par l’État qui en sont touchés. Nous appelons les responsables concernés à sévir conte ce genre de pratiques», déplore un consommateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here