MO Béjaïa : 25 buts encaissés en 16 matchs

0
14

Le MO Béjaïa, qui lutte pour son maintien parmi l’élite algérienne, est en train de faire les frais, entre autres, de sa fébrilité défensive, alors que son arrière-garde fut l’un de ses atouts majeurs qui lui ont permis d’atteindre la finale de la Coupe de la Confédération africaine-2016 de football pour sa première participation internationale.

Le MOB a en effet encaissé 25 buts en 16 matchs joués. Pas plus tard que samedi dernier, l’équipe de ”Yemma Gouraya” en a pris deux lors du nul à domicile contre le CS Constantine (2-2), dans le cadre de la 18e journée de la Ligue 1.

Ce bilan fait de la défense du MOB la plus mauvaise en championnat, traduisant une grande faiblesse. Le secteur offensif n’est pas mieux nanti, en se contentant d’inscrire 14 buts (13e au classement des meilleures attaques).

Les statistiques ne plaident ainsi guère en faveur des ”Crabes” en vue de la suite du parcours. L’opération maintien qu’ils ont enclenchée risque d’être confrontée à ces aléas défensifs et offensifs, compliquant par là même la mission du nouvel entraîneur, Mohamed Henkouche.

L’ancien sélectionneur national, qui a quitté l’ASM Oran (Ligue 2) pour le MOB, espère réussir le pari, mais il sait pertinemment que la mission ne sera guère facile.

Dernier au classement (avec deux matchs en moins), le Mouloudia de Béjaïa n’a plus droit à l’erreur. Mais pour sa prochaine sortie, jeudi, l’équipe sera mise à rude épreuve en rendant visite au CR Belouizdad, un adversaire qui marche fort depuis quelque temps.

Henkouche, lui, reste persuadé que le problème est d’ordre “psychologique”. “Personne ne peut contester la valeur des joueurs dont dispose notre effectif. C’est avec ces mêmes joueurs d’ailleurs que le club a réussi une qualification historique en finale de la Coupe de la Confédération. Ils ont néanmoins perdu confiance en leurs capacités et cela s’est clairement manifesté lors du précédent match contre le CSC”, analyse le troisième coach du MOB cette saison après Nasser Sendjak et Youcef Bouzidi.

SOURCE : APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here