ONTA : 178 000 actes de concession agricole délivrés

0
74

Les jeunes investisseurs peuvent bénéficier des espaces agricoles

L’Office national des terres agricoles (ONTA) a délivré plus de 178.000 actes de concession aux agriculteurs au niveau national, dans le cadre de la loi de reconversion du droit de jouissance en droit de concession, soit 96% d’une superficie estimée à 2,2 millions hectares.

C’est ce qu’a indiqué sur les ondes de la radio nationale (chaine 1), Abdelhafid Henni, directeur général par intérim de cet organisme. Cette opération, inscrite dans le cadre de la loi 10/03 portant reconversion du droit de jouissance en droit concession, permet d’ouvrir des opportunités d’investissement dans le domaine agricole, sa relance et l’entrée en partenariat économique outre l’exploitation optimale des terres agricoles.

Pour le nombre des investissements agricoles, l’hôte de la radio nationale, souligne qu’il a dépassé 1 million et 23 mille fermes agricoles, dont 93 milles sont inscrites dans le cadre de la loi de reconversion du droit de jouissance en droit de concession. Ce dynamisme a participé au développement de l’économie du pays, soit 13% de la production brute intérieure estimé en 2015 à 35 milliards de dollars. Ces investissements ont également satisfait la demande du marché local à hauteur de 72%.

M. Henni a indiqué en outre que 1188 espaces agricoles, s’étendant sur une superficie de 920 mille hectares ont été créés depuis la mise en place du décret de 2011 dans les régions des Hauts-Plateaux et du Sud. Il dira que 50% des 2 millions d’hectares recommandés par le Président de la République dans le Sud ont été réglées est mise à la disposition des investisseurs pour la création de nouvelles exploitations agricoles.

Le directeur de l’ONTA a rappelé que les jeunes investisseurs peuvent bénéficier des espaces agricoles variables entre 10 à 20 hectares pour développer leurs projets d’investissement et créer de la richesse.

Il est à souligner que dans le cadre l’encadrement et de l’organisation du secteur agricole, le gouvernement avait créé l’Office national des terres agricoles, et le cahier des charges des sujétions de service public qui lui est annexé. Cet office a pour mission de « régir par délégation du domaine national, l’octroi des concessions des terres agricoles du domaine privé de l’Etat, ainsi que la régularisation des titres des exploitants agricoles ». L’office est chargé d’instruire les demandes de concession des terres agricoles relevant du domaine privé de l’Etat et de mettre en œuvre la procédure prévue à cet effet, d’assurer le suivi des conditions d’exploitation des terres agricoles du domaine privé de l’Etat concédées et de mettre en place des instruments d’évaluation de leur utilisation durable et optimale par les concessionnaires.

Source de l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here