Thiago Silva, Evra, Suarez… Le 11 des meilleures recrues hivernales

0
56
© Panoramic Branoslav Ivanovic et Luis Suarez font partie de notre 11 des meilleures recrues du mercato d'hiver.

Recruter au mercato d’hiver ? Une gageure pour les clubs européens, lors d’une fenêtre des transferts de la mi-saison réputée difficile. Certains clubs ont toutefois réussi à tirer leur épingle du jeu depuis la mise en place dudit mercato, en 1997. Découvrez notre 11 des meilleures recrues hivernales.

Fabien Barthez (2003-04, de Manchester United à Marseille, prêt)

Mis au placard depuis plusieurs mois à Man. United, le Divin chauve revenait en France, et plus précisément à l’OM, durant l’hiver 2004, en prêt. Il est finalement resté à Marseille jusqu’à la fin de la saison 2005-06, avec notamment une finale de la Coupe de l’UEFA (perdue) quelques mois après son arrivée.

Branislav Ivanovic (2007-08, du Lokomotiv Moscou à Chelsea, 12M€)

Branislav Ivanovic, c’est l’exemple type de la bonne pioche. Recruté pour une douzaine de millions d’euros en janvier 2008, l’international serbe s’est imposé comme un cadre des Blues, dont il a porté le maillot 374 fois toutes compétitions confondues jusqu’ici (33 buts, 33 passes décisives).

Nemanja Vidic (2005-06, du Spartak Moscou à Manchester United, 10,5M€)

Ivanovic, Vidic, même combat. Comme son compatriote serbe, Nemanja Vidic a transité entre la Russie et la Premier League lors d’un mercato d’hiver, en janvier 2006. Comme lui, il s’est imposé comme l’un des patrons de son équipe, Manchester United, où son association avec Rio Ferdinand a longtemps fait le bonheur des Red Devils… Vidic, c’est 300 matches avec MU entre 2006 et 2014 (21 buts, 5 passes).

Thiago Silva (2008-09, de Fluminense à Milan, 10,5M€)

S’il a porté les maillots de Porto et du Dinamo Moscou, la carrière européenne de Thiago Silva a réellement débuté lors de son arrivée à Milan, durant l’hiver 2008-09. Les Rossoneri ont été chercher «O Monstro» à Fluminense et ne s’en sont séparés que pour remplir des caisses désespérément vides en 2012. Pour le plus grand bonheur du Paris Saint-Germain…

Patrice Evra (2005-06, de Monaco à Manchester United, 8M€)

Sir Alex Ferguson a eu le nez creux en chipant Evra à l’ASM en janvier 2006. Certes, le latéral international français a mis du temps à s’acclimater à son nouvel environnement. Mais à terme, il s’est imposé comme l’un des joueurs majeurs de Manchester United, avec cinq titres de champion d’Angleterre et une Ligue des champions à son palmarès lors de son passage à Old Trafford.

Edgar Davids (1997-98, de Milan à la Juventus, 8M€)

Beaucoup de pépites néerlandaises sont directement passées de l’Ajax Amsterdam à l’AC Milan. C’est notamment le cas d’Edgar Davids, en 1996. Las, son expérience milanaise a tourné au fiasco, en grande partie à cause des blessures. Proche de rallier Louis van Gaal à Barcelone durant l’hiver 1997-98, l’infatigable milieu de terrain aux lunettes bariolées rejoignait finalement la Juventus Turin. Club avec lequel il a sans doute vécu ses meilleures années. 223 matches (9 buts, 5 passes), trois titres de champion d’Italie (1998, 2002 et 2003), un tandem avec Didier Deschamps qui restera dans les annales… Une réussite.

Thiago Motta (2011-12, de l’Inter au Paris Saint-Germain, 11,5M€)

C’est l’un des premiers gros coups de QSI à la tête du PSG. Un joueur qui représentait «l’ADN» du club aux yeux de Laurent Blanc, le métronome de l’entrejeu parisien. Motta débarquait à Paris durant l’hiver 2012.

Kevin De Bruyne (2013-14, de Chelsea à Wolfsburg, 22M€)

C’est sans doute l’un des grands regrets de José Mourinho… Le «Special One», alors entraîneur de Chelsea, avait laissé filer Kevin De Bruyne pour quelques 22 millions d’euros à Wolfsburg en janvier 2014. De Bruyne qui a aligné des chiffres XXL avec les Loups (20 buts et 37 passes en 73 matches) avant de remplir leurs caisses avec un transfert estimé à 74 millions d’euros, un an et demi plus tard, à Manchester City.

Ludovic Giuly (1997-98, de Lyon à Monaco, 7,5M€)

Giuly quittait son club formateur de Lyon pour Monaco durant l’hiver 1997-98. Il y est resté jusqu’en 2004 et le périple du club de la Principauté jusqu’en finale de la Ligue des champions. Et un titre de champion de France en prime (2000). Le tout avant de jouer à Barcelone, Rome, Paris et de revenir sur le Rocher, alors que l’ASM est en Ligue 2. « Je ne pouvais pas me permettre de laisser Monaco comme ça», avait-il dit.

Bernardo Silva (2014-15, de Benfica à Monaco, 15,8M€)

C’est l’une des belles trouvailles de cette AS Monaco qui vise à dénicher les meilleurs jeunes aux quatre coins du globe. Recruté durant l’hiver 2014-15 à Benfica, Bernardo Silva est aujourd’hui l’un des hommes forts d’une ASM que certains voient comme favorite dans la course au titre en Ligue 1. Un international portugais (9 sélections, 1 but) qui serait dans le viseur de plusieurs cadors européens…

Luis Suarez (2010-11, de l’Ajax Amsterdam à Liverpool, 26,5M€)

C’est sans conteste le plus beau coup du mercato d’hiver. Après avoir terrorisé les défenses néerlandaises sous les couleurs de l’Ajax (111 buts en 158 matches), Luis Suarez débarquait à Liverpool en janvier 2011. Pour 22 millions d’euros. Soit le quart du montant déboursé par le FC Barcelone pour l’acquérir en 2015… Entre les deux, l’international uruguayen a fait trembler les filets 82 fois en 133 apparitions sous le maillot mythique des Reds, avec 53 passes décisives en prime (68 passes avec l’Ajax).

Source de l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here